Expérimentation tablettes numériques en CLIS

de | 29 juin 2015

3

Voici le compte rendu détaillé de l’expérimentation de tablettes numériques en CLIS.

Contexte de l’expérimentation

L’objectif de cette expérimentation était de tester le potentiel pédagogique de l’utilisation de tablettes tactiles au sein de CLIS mais aussi d’en dégager les limites.
Cela a été particulièrement  intéressant dans la mesure où l’on trouve des retours en classe ordinaire mais peu concernant leur utilisation en CLIS, malgré la mise en place de l’expérimentation dans le Val de Marne en octobre 2013 du « Projet Clis’tab » mais dont le retour de cette expérimentation n’a pas été communiqué : http://eduscol.education.fr/numerique/dossier/apprendre/tablette-tactile/usages-pedagogiques/eleves-handicap/handicap-mental

L’expérimentation que j’ai mise en place cette année a été possible grâce à l’utilisation des fonds de l’association CATIE34 pour le développement des TICE dans les écoles (http://www.catie34.org/) qui a permis de financer 5 tablettes IPAD AIR 2 (16Go) avec housses de protection, casques audio et cartes ITUNES pour l’achat d’applications.

image1

Durant l’année scolaire 2014 / 2015, ces tablettes ont été prêtées à 5 CLIS pour une période de 3 à 5 semaines.

Les enseignants concernés par cette expérimentation n’avaient pas tous le même niveau de maîtrise de l’usage de tablettes numériques, certains n’en possédaient pas à titre personnel ou n’étaient pas à l’aise avec les outils numériques en général alors que d’autres au contraire étaient familiers de leur usage.

J’ai créé un « bureau spécifique » avec des applications qui me paraissaient intéressantes. Je l’ai fait évoluer et enrichi tout au long de cette expérimentation (en fonction de mes recherches, des demandes spécifiques des enseignants…).

Les enseignants ont trouvé très confortable l’idée d’un bureau préinstallé et organisé, cela leur a évité l’errance sur internet afin de réaliser des recherches particulièrement chronophages. J’ai téléchargé un grand nombre d’applications, tout d’abord gratuitement, puis si elles s’avéraient  intéressantes (après test de ma part, puis en classe) j’ai acheté la version complète, par contre je me suis rapidement débarrassée d’un grand nombre d’applications qui ne présentaient que peu d’intérêt pédagogique.

Retours et ressentis

Voici ce qui ressort de cette expérimentation, suite au questionnaire proposé et à un entretien avec chacun des enseignants ayant participé directement à l’expérimentation, mais aussi, grâce aux partages avec d’autres enseignants, conseillers pédagogiques TICE qui m’ont encouragé dans la mise en place de cette expérimentation ainsi qu’à ma participation à la  « journée d’information Autisme et nouvelles technologies » dont voici le compte rendu : http://www.autisme-ressources-lr.fr/Autisme-et-nouvelles-technologies-2015

Les points positifs :

  • Temps d’appropriation de l’outil très rapide et compréhension intuitive des consignes
  • Rapidité dans la mise au travail
  • Exercices très visuels et ludiques
  • Des progrès en graphismes, l’outil permet de dépasser,  d’ « alléger »  les contraintes graphiques qui pèsent sur certains élèves, notamment par le lien direct entre le geste et le résultat (pas d’intermédiaire : souris), c’est parfait pour des élèves hypotoniques
  • Permet la manipulation, les tentatives, les essais, les erreurs
  • Élèves très concentrés sur les activités qui  les intéressent
  • Apprennent d’une manière différente,  travaillent sans s’en rendre compte, travaillent en jouant. Parcours ludique d’entraînement
  • Grande motivation face à cet outil qui entraîne la réussite.
  • Les félicitations lors des réussites les encouragent et les motivent à poursuivre le travail, ils prennent confiance en eux
  • Facilite le travail en atelier, car sont très autonomesimage2
  • Facilite les apprentissages
  • Accompagne les apprentissages
  • Cela permet d’aller plus vite dans les apprentissages
  • Permet la consolidation des notions
  • Possibilité de la mise en place d’un travail différencié
  • Coopération lors de la création de livre numérique
  • Les élèves mutualisent les réussites, partagent leur intérêt pour les applications
  • Lien avec la maison, car certains qui possédaient des tablettes à la maison ont téléchargé chez  eux les applications proposées en classe
  • Les élèves sont actifs
  • Environnement sécurisant et rassurant pour les élèves car ils en maîtrisent les réactions, c’est prévisible, c’est d’autant plus vrai pour les élèves ayant des TED
  • Pour certains élèves c’est un outil presque magique
  • Les tablettes sont perçues très positivement par les élèves qui leur font un accueil enthousiaste et les utilisent avec grand plaisir, ils en ont parlé à tout le monde autour d’eux
  • C’était « précieux »
  • Crée une émulation au sein de la classe
  • Peuvent faire le lien avec certains jeux présents en classe (comme le « Dooble », « Embouteillages », « Puissance 4 »)
  • De multiples utilisations sont possibles avec le simple appareil photo, c’est un outil de communication extraordinaire notamment pour son immédiateté (ex : pour un élève non verbal ne serait-ce que  pour prendre une photo et la montrer pour communiquer…) mais aussi  comme support de langage au moment des regroupements….
  • Grâce au dictaphone : s’écouter pour s’améliorer (langage, lecture…)

Points négatifs :

  • Outil fragile qui demande à être utilisé calmement (mais cela peut aussi être un point positif).
  • Peuvent changer d’application très (trop) facilement sans la présence de l’adulte
  • Manque de temps pour créer des parcours personnalisés, des plans de travail (3 semaines de prêt c’était insuffisant)
  • Certaines applications trop « stimulantes » peuvent créer de l’agitation
  • Certains enseignants non familiers de l’utilisation de l’outil informatique ont été gênés par le transfert de fichiers (livres numériques) mais ont rapidement trouvé des solutions au sein même de leur école

En ce qui me concerne, je dois préciser que la recherche d’applications bien que très intéressante a été particulièrement chronophage et me suis heurtée à certains manques notamment en lecture. En effet, on trouve un grand nombre d’applications, plus ou moins intéressantes, pour l’apprentissage de la lecture mais il manque un niveau intermédiaire entre l’apprentissage et la lecture experte qui n’est pas forcément adaptée aux élèves de CLIS. J’aurais souhaité trouver de petits exercices de lecture compréhension à partir de phrases ou de textes courts (niveau fin CP et CE1) mais malgré mes recherches  je n’ai, à ce jour, toujours pas trouvé d’applications qui me satisfassent.

Conclusions provisoires

Il est trop tôt pour établir un lien direct entre progrès des élèves et utilisation de tablettes numériques, surtout sur d’aussi courtes périodes. Mais il semble évident pour les enseignants qu’elles y contribuent. Il est indéniable que cet outil est un puissant renforçateur et qu’il est  un réel facilitateur d’apprentissages. Elles facilitent la mise en place d’un travail différencié, elles motivent les élèves, permettent de développer la concentration ainsi que l’autonomie des élèves. Les élèves de CLIS sont rapidement à l’aise avec l’outil.

D’autre part, contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, il s’agit d’un outil convivial, d’échange et de partage (photos, musiques, création de livres numériques, jeux à plusieurs, collaboration et entraide…) qui crée de l’interactivité. Il y a une réelle  motivation et de la fierté à montrer les productions réalisées notamment par  l’intermédiaire du vidéoprojecteur, cela contribue à développer le goût du travail bien fait par  la valorisation du produit fini, cela développe également la créativité.
C’est un outil qui a une grande puissance pédagogique qui est augmentée par son côté nomade.

Cependant, il peut être enfermant  si toutefois on l’utilise exclusivement comme un simple outil à usage individuel (surtout s’il est utilisé avec des casques qui isolent) mais finalement  pas plus qu’on ne pourrait le faire avec du papier/crayon.

Il est clair que la tablette numérique est à utiliser en complément et doit être un outil parmi d’autres.
Et il est important de définir avant chaque utilisation les objectifs d’apprentissages et d’en faire un usage raisonné, réfléchi.

Élèves et enseignants ont adhéré, les retours sont vraiment très positifs de part et d’autre.

Prolongements

Cette expérimentation génère un engouement certain, aussi  j’ai commandé, toujours grâce à l’association CATIE34,  4 IPAD supplémentaires afin de pouvoir les prêter dès la rentrée prochaine à 2 CLIS en même temps sur des périodes plus longues (selon les enseignants les 3 semaines de prêt étaient trop courtes).

En 2015 / 2016, ce projet sera reconduit, mais un nouvel axe sera développé : l’utilisation de la tablette numérique en CLIS (ULIS écoles)  lors des temps d’inclusion des élèves (quelle utilité ? facilite-t-elle l’apprentissage sur ces temps ?…..).
J’ai aussi l’intention de les proposer en prêt  à l’Unité d’Enseignement de l’hôpital.

 Les applications préférées

Tous les jeux de mémoire, les labyrinthes, le dictaphone, l’appareil photo mais aussi :

nombres_montessori NOMBRES MONTESSORI (L’ESCAPADOU)
Les bases de la numération et du dénombrement, associer quantité et nombre, nommer les chiffres et les nombres, manipuler des quantités.
escapadou J’ECRIS EN CURSIVE (L’ESCAPADOU)
Apprendre à écrire les lettres et les mots
matrix MATRIX : TABLEAUX A DOUBLE ENTREE
aide à développer des compétences de discrimination visuelle. Il aide également à développer l’attention et la concentration, l’orientation spatiale et les principes de classification et de catégorisation. En outre, il permet de développer des fonctions exécutives telles que la planification et la persévérance.
dooble DOOBLE
Développe l’attention visuelle, le balayage visuel, la rapidité, le vocabulaire (nommer ou décrire des objets, des symboles)
lexico LEXICO COMPRENDRE
Cette application développe, la compréhension, la mémorisation ainsi que le langage par le jeu. Les consignes peuvent être lues ou entendues, en fonction du niveau de l’élève ou de l’objectif, (développer l’attention par ex /)
Elle travaille sur les domaines suivants : Association (transports/professions/pensées/endroits/….), Contexte (objets/animaux/forme/fonction/…, Action (verbes d’actions), Caractéristiques (têtes/habits/personnages/…), Positions (vocabulaire topologique), Contraires
series SERIES
Apprendre à organiser les objets d’une série en fonction de la forme, de la couleur, de la taille et de la quantité
tangrams TANGRAMS :
Formes géométriques, repérage spatial, structuration de l’espace :
-être capable de reconnaître et de nommer les différentes formes géométriques
-appréhender de façon implicite les notions de symétrie et de retournement
-comprendre les relations et les proportions entre les différentes pièces-effectuer une recherche par tâtonnement pour reproduire un modèle par décomposition
symetrie SYMETRIE :
pour apprendre à se repérer sur un quadrillage et à y repérer déplacement et symétries. Copier le dessin, déplacer le dessin, symétrie verticale, symétrie horizontale, dessin libre
calment CALCUL MENTAL CAP MATHS CP CE1 CE2
Automatiser la mémorisation d’un certain nombre de calculs ou de procédures, de raisonnement mathématique et de calcul réfléchi
bookcreator BOOK CREATOR :
Création de livres numériques
Tellement simple d’utilisation que l’enfant de maternelle peut en quelques minutes insérer lui-même ses photos, taper du texte faire un dessin, s’enregistrer et intégrer le son directement dans la page.
Les utilisations pédagogiques sont innombrables :
-fabrication par l’enseignant de livres collectifs, on peut également imaginer réaliser le cahier de vie de la classe
-fabrication par l’élève de ses propres livres
-fabrication de livres individuels pour aider à l’apprentissage du langage (cf albums échos de Philippe Boisseau)
puppet PUPPET PALS
(création de mini films d’animation)
Une belle découverte très récente, non utilisée cette année mais disponible sur les tablettes pour la rentrée prochaine.
Parfaite pour développer la créativité et le langage oral. Il s’agit d’outil très interactif, convivial et qui favorise les échanges et la collaboration.
   

 

Présentation du bureau spécifique

bureau1

bureau2

 

Pour compléter

Pour utiliser l’application « BOOK CREATOR » : http://www.ac-grenoble.fr/tice26/IMG/pdf_Tuto-bookcreator-sd.pdf

Pour utiliser l’application « PUPPET PALS » :  https://www.ac-caen.fr/ia61/ress/tice/IMG/pdf/tutoriel_puppet_pals.pdf

Un lien vers  un ibook gratuit “REMEDIATION ET IPAD” : https://madmagz.com/fr/magazine/237620#/page/34

Recommandations concernant l’achat des housses de protection

Il n’est pas évident de trouver la housse idéale. Au départ  je me suis dotée de simples housses à rabat avec 2 inclinaisons et possibilité de l’utiliser aussi bien en portrait qu’en paysage. Mais suite aux retours des enseignants concernant leur crainte de détériorer le matériel, j’ai acheté des housses offrant une bien meilleure protection, seulement il y a aussi une protection intégrée pour l’écran. Cette protection fait perdre de la sensibilité et de la réactivité donc pas adaptée au public de CLIS car c’est justement cette excellente réponse tactile qui en fait un outil particulièrement intéressant, cette protection constitue à mon avis  un frein. De plus, il est nécessaire d’acheter du matériel de qualité, donc coûteux.
Je suggérerais des housses simples pour l’usage quotidien et une housse de grande protection en silicone afin de pouvoir utiliser une tablette pour prendre des photos, filmer ou pour tout autre usage lorsque l’on doit se déplacer ou en extérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*