Twitter en classe

de | 6 octobre 2015

Quel intérêt à utiliser le micro-blogging en classe ?

tweet00

De quoi s’agit-il ?

“Twitter” consiste à publier un message de 140 caractères au maximum sur un serveur où il sera lisible par toute personne ayant un compte dans l’application du même nom. Twitter est le nom de l’application la plus connue et utilisée dans cette forme de communication que l’on nomme plus généralement microblogage (car ce sont des mini-billets de blogs).
Ces messages sont composés essentiellement de textes et éventuellement d’un lien vers un site permettant d’aller à la source de l’information donnée. Lorsqu’on désire lire l’ensemble des messages d’un auteur, on s’abonne aux messages de celui-ci.
On se retrouve donc rapidement avec une liste d’abonnements et une liste d’abonnés.
Il est possible de réagir à un message en le commentant ou de le faire suivre, c’est-à-dire de le faire apparaître sur la liste de ses propres messages. Cette dernière action explique comment une information peut se répandre rapidement auprès de milliers voire de millions de lecteurs.
Pour résumer, il s’agit de produire un contenu limité dans sa forme (texte et lien uniquement) et dans son contenu (nombre de caractères limités) qui peut-être lu immédiatement par des abonnés – si un message est publique sur Tweeter, il est aussi noyé dans le nombre de tweets [1]envoyés de par le monde -.

En classe :

- Du coté des élèves on notera la motivation à utiliser de nouveaux outils ainsi que celle liée au fait d’être lu par des personnes extérieures à la classe : parents, élèves d’une autre classe, d’une autre école.
- Pour l’enseignant, la contrainte en terme de contenu correspond aux possibilités d’élèves de classes de CP. Cette contrainte permet de travailler sur la valorisation du message selon le thème abordé pour les classes de cycle 3.
Dans tous les cas, il s’agira de travailler l’écrit dans une perspective de communication et non uniquement pour soi ou pour l’enseignant.

Un aperçu de Twitter et de ses fonctionnalités par un conseiller pédagogique (Québec) :

 Twitter en cp :

Jean-Roch Masson, enseignant de CP, a été l’un des ou le premier à utiliser Tweeter en cp.

On parle de lui dans le café pédagogique :

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2011/03/28_JRMassonTwitter.aspx

Une interview de l’enseignant :

 

Usage en CM :

http://www.cndp.fr/agence-usages-tice/temoignages/twitter-en-classe-de-cm-1218.htm

Qu’en disent nos voisins ?

http://www.hebdo.ch/les-blogs/domenjoz-jean-claude-blog-soci%C3%A9t%C3%A9/usages-p%C3%A9dagogiques-de-twitter-le-journal-de-classe-oui

Raccourcir des liens

Pour raccourcir une URL afin de réduire le nombre de caractères utilisés, il est nécessaire de passer par un serveur qui traduit l’adresse courte obtenue en adresse réelle. Voici un serveur qui permet la modification et la transcription : https://frama.link/
Ainsi : l’adresse de cet article, http://ien-montpellier-est.ac-montpellier.fr/spip.php?article130, devient http://frama.link/wXwv7Wff.

Rendre ses tweets privés

Dans le cadre de la classe, il peut être judicieux de restreindre les échanges à la liste des abonnés que vous avez choisis ou qui vous auront choisi. Les messages envoyés ne seront visibles que par vos abonnés et ne seront pas indexés dans les moteurs de recherche. Si une personne (ou une autre classe) désire s’abonner à vos messages, vous recevrez un mail vous indiquant la possibilité d’accepter ou non cet abonnement.
Pour ce faire, il faut aller sur la page des paramètres. cette dernière n’apparaît pas forcément lorsque vous êtes connecté via votre navigateur.
Son adresse : https://twitter.com/settings/
Identifiez-vous puis cliquez sur “sécurité et confidentialité”

tweet01

et cochez la bonne case ! Au passage, vous remarquerez des possibilités pour rendre le compte twitter encore moins visible.

tweet02

Pour se former :

Un Mooc sur Twitter ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*